Les AFA & les ABA … Quoi faire la dernière semaine avant course?

Chers amis trailers, à J-3 de l’UTMB, voici un sujet qui pourrait vous intéresser.

La dernière semaine avant la course est la plus importante de votre programme d’entraînement. Elle mérite donc de s’y attarder un peu.Récup expertrail dernière semaine de prépa programme 

Il est temps de se reposer pour permettre au corps de bénéficier de toutes ces heures d’entraînement que nous lui avons infligé. Nous voyons trop souvent de belles « prépa » complètement anéanties par une mauvaise gestion de la dernière semaine. Cette article assez synthétique tente de vous éclaircir le sujet et vous guider sur la voie de la réussite.

Voici ci-dessous une liste des choses à faire ou à bannir pour mettre toutes les chances de votre côté:

Les AFA « A FAIRE ABSOLUEMENT » 

  • Dormir correctement en se couchant assez tôt pour ne pas se réveiller avec un réveil. La sieste est aussi un très bon moyen de compléter le manque de sommeil. La nuit la plus importante est bien celle de l’avant-veille. Pas d’inquiétude si il vous est difficile de fermer l’œil la veille de la course.
  • Eviter les aliments « acidifiants » ( et non acides) de type viande, œuf, fromage etc… (voici une liste du plus au moins acidifiant… )
  • Faire le plein de glucides (glycogène hépatique et musculaire) mais sans excès. Le plein est fait en 2 à 3 jours sans se gaver comme une oie! Variez les plaisirs, les pâtes n’étant pas le meilleur moyen (riz complet, pomme de terre au four, riz blanc),
  • Limiter les entraînements. Nous préconisons ce type de semaine pour une course le vendredi: Dimanche 90′ / Mardi 60′ / Jeudi 30′. Reposez vous vraiment bien le mercredi pour une course le vendredi.
  • Préparer avec soin sa course (le parcours, les « ravitos » et le sac de course)

Les ABA « A BANNIR ABSOLUEMENT »

  • En faire trop par peur de ne pas en avoir fait assez. Les dés sont jetés, on ne se prépare pas en une semaine….
  • Passer les dernières journées à errer debout dans le village de la course à piétiner,
  • Modifier son alimentation à l’extrême juste la dernière semaine. Ne soyez pas extrémiste en général. Pas trop de glucides, pas trop de boissons « malto » pour les pratiquants, pas trop d’eau (l’eau pure en excès finit par vous vider de tout nutriment)
  • S’exposer au soleil sans protection qui peut provoquer de fortes déshydratations

En résumé: Doucement le matin, pas trop vite l’après-midi!

Bonne course,

Thomas

 

 

Publié le août 27, 2014, dans Les brèvres, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :